Bien porter un foulard : 8 astuces imparables !

Le foulard est l’un des rares accessoires que l’on peut porter en toute occasion et pour atteindre différents objectifs. Il est, en effet, idéal pour égayer un look ou pour protéger du froid. Mais, il n’est pas toujours évident de bien le porter. Heureusement, il existe certaines astuces permettant de mettre son foulard avec élégance et originalité. Vous en avez marre de nouer votre foulard de la même façon ? Découvrez 8 idées imparables pour vous mettre en valeur avec ce bout de tissu qui réserve généralement de belles surprises.

Un foulard pour le cou

Mettre le foulard autour du cou est une pratique répandue sur quasiment tous les continents. Ce geste peut avoir plusieurs objectifs et convenir à toutes les saisons de l’année. Le port du foulard au niveau du cou aide à :

  • Se tenir au chaud en hiver ;
  • Égayer une tenue trop fade en lui apportant de la couleur ;
  • Changer son look habituel ;
  • Se donner une contenance ;
  • Dissimuler une tache ou une imperfection sur un vêtement.

En recouvrant le cou, le foulard évite effectivement à son propriétaire de ressentir le froid. L’une des manières les plus simples de les porter est de le mettre au cou. Il faut alors laisser les deux pans tomber de chaque côté des épaules à l’avant ou à l’arrière. Cependant, il est possible de faire des nœuds plus élaborés.

Nouer son foulard facilement autour du cou

Sur le marché, on retrouve des modèles rectangulaires et des modèles carrés. Ces derniers nécessitent qu’on les plie en diagonale le plus souvent pour atteindre son objectif. Ainsi plié, on peut placer la partie large à l’avant et :

  • Attacher les deux extrémités derrière le cou ;
  • Faire le tour du cou et nouer les deux bouts sur le triangle ;
  • Réunir les deux pointes restantes sur un côté.

Le nœud peut se faire assez serré pour dissimuler le cou ou très lâche afin de le dévoiler. Par ailleurs, l’on peut positionner le triangle derrière le cou et laisser la partie attachée à l’avant. Une autre manière de porter le foulard est de plier la diagonale jusqu’à en faire une bande. Les possibilités sont alors le nœud simple, le nœud double et le nœud de cravate. Ce dernier doit souvent rester devant, mais les autres peuvent être mis sur le côté.

Des foulards pour les cheveux

L’utilisation des foulards pour femme sur les cheveux sert à :

  • Couvrir les cheveux ;
  • Attacher les cheveux ;
  • Mettre en valeur la chevelure ;
  • Avoir un chouchou original.

Ainsi, ils peuvent s’attacher simplement en triangle sur la tête ou inspirer de nouvelles méthodes. Faire un double nœud ou un nœud papillon sur la chevelure et l’installer sur la nuque ou le côté est, par exemple, une option. Mais, là encore, les foulards convertis en bandeau peuvent être très utiles. On a la possibilité de les positionner sur la nuque, de les entrecroiser devant et de les nouer derrière. Ils peuvent également s’attacher devant ou derrière sous la chevelure. La technique qui consiste à tresser trois bandelettes et à les passer sur le front ou les cheveux et les attacher est aussi très intéressante.

Quand le foulard devient ceinture

Disposer d’une ceinture pour ajouter une touche de couleur à une tenue ou pour l’harmoniser n’est pas toujours possible. Dans ce cas, un foulard peut devenir le parfait accessoire pour les sorties. Celui-ci se transforme aisément en :

  • Ceinture de smoking ;
  • Ceinture pour ajuster un vêtement ;
  • Ceinture pour marquer la taille.

Il peut ainsi accessoiriser une robe, un top, un jean. Il est aussi très adapté pour satisfaire une petite envie de nouveauté. Pour jouer correctement ce rôle, le foulard doit cependant se métamorphoser en bandeau. Ce dernier peut être très large ou non. D’ailleurs, pour faire une ceinture de smoking, le modèle très large est le plus indiqué. Il s’attache, dans ce cas, à l’arrière ou à l’avant, après avoir fait le tour de la taille au moins une fois. Il lui faut, de plus, être serré, ce qui n’est pas indispensable pour les autres types de ceintures. Ceux-ci peuvent, en outre, se nouer sous une forme papillon ou simple et les nœuds peuvent être mis n’importe où autour de la taille. Cette astuce n’est pas très répandue et peut contribuer à rendre un style vestimentaire unique et moins austère.

Faire de son foulard tout ou partie d’un sac

C’est la plus méconnue des astuces à appliquer pour bien porter un foulard. En effet, on peut utiliser cet accessoire comme :

  • Une lanière pour sac ;
  • Une décoration pour sac ;
  • Un sac.

En attachant chacune des extrémités d’un foulard et en les reliant deux à deux, on peut avoir un sac assez singulier pour une virée. Enrouler le foulard autour de la lanière est plus subtil, mais tout aussi ingénieux. Par ailleurs, attacher deux bouts d’un foulard en bande pour en faire la lanière d’une serviette permet de se démarquer. Si l’on a un petit foulard, on peut l’attacher en bas à la lanière d’un sac comme un drapeau afin de le rendre beaucoup plus joli. En l’absence d’un sac ou par souci esthétique, il est donc aisé de se servir du tissu souvent méconnu qu’est le foulard.

Foulard ou bracelet ? À vous de voir

Eh oui ! Vous pouvez vous servir de vos foulards pour confectionner rapidement des bracelets. Cette astuce est très utile lorsque :

  • Vous êtes fatigué de porter les mêmes bijoux ;
  • Vous voulez du pep dans votre tenue ;
  • Vous n’avez pas le bracelet idéal, mais le foulard idéal.

Il vous suffit, pour cette astuce, d’enrouler le foulard autour du poignet et de l’attacher solidement. Vous pouvez faire des nœuds simples, mais également des nœuds papillon ou nouer le tissu et laisser les bords pendre librement. Attention cependant à ne pas garder une trop grande partie en liberté.

Un foulard pour faire un collier

Le bracelet n’est pas l’unique bijou que l’on peut fabriquer avec un foulard. Les colliers peuvent aussi se créer avec cet accessoire. On peut facilement s’offrir :

  • Un collier ras le cou ;
  • Un collier avec des nœuds ;
  • Un collier orné de perles.

Pour le premier, on peut, en toute simplicité, faire une bandelette avec le foulard et l’enrouler au cou puis faire un petit nœud double. Avec le second, divers choix sont disponibles en fonction des dimensions du foulard. On peut faire 1, 3 ou même 5 nœuds. Pour y arriver, on se sert de la bandelette et l’on fait un nœud plat, semblable au nœud d’une cravate au milieu. Si l’on désire avoir plus qu’un nœud, il faut répéter l’exercice de chaque côté du nœud initial. Il faut essayer, au maximum, de faire les nœuds au même niveau sur les deux côtés. Quant au collier orné de perles, il faut juste disposer des perles sur une bandelette et l’attacher au cou. Une autre méthode consiste à plisser le foulard sur la longueur et à l’attacher au cou en laissant déborder les extrémités du nœud. Le résultat est un collier ras le cou avec une fleur au bout.

Prendre son foulard pour se faire des habits

En faisant usage des écharpes et foulards, l’on peut confectionner :

  • Des robes ;
  • Des jupes ;
  • Des tops.

En ce qui concerne les jupes, deux techniques se révèlent. Il s’agit d’enrouler à plusieurs reprises le foulard autour de la ceinture et de faire un nœud ou de simplement faire un nœud. Cette dernière technique est parfaite pour la piscine ou la plage. La première méthode peut aussi servir à faire une robe, si l’on met le nœud derrière le cou. En plus, on peut attacher une des extrémités de deux foulards ensemble pour faire une robe. Il faudra ensuite les enfiler, nouer à la taille les deux tissus et attacher les extrémités les plus hautes à l’arrière. De même, avec deux foulards carrés, on peut fabriquer une robe bustier. Il faudra nouer son foulard à l’arrière et le second à l’avant. Choisir un foulard en soie sera un bon choix pour cela.

Des méthodes simples pour faire un top

Il est possible de plier le foulard en diagonale et d’attacher ses deux pointes. Ensuite, il faut passer le tissu et nouer les deux bouts dans le dos. De plus, on peut attacher les deux pointes comme précédemment et passer un foulard sous forme de bande à l’intérieur. Il ne restera qu’à relier les bouts de la bandelette derrière le cou et à attacher les extrémités libres dans le dos. Pour un troisième top, on passe le foulard sous une épaule et on le noue sur la seconde. La liaison des extrémités est, là encore, incontournable. En dehors de ces méthodes, il existe diverses combinaisons à essayer et à imaginer.

Avec un foulard, pas besoin d’acheter un soutien-gorge

Rien n’est plus simple que la conception d’un soutien-gorge avec un foulard. Ici, le bandeau devra :

  • Être suffisamment large pour couvrir les seins ;
  • Être noué serré ;
  • Être attachée devant ou derrière.

En appliquant ces règles, il ne restera plus alors qu’à choisir le type de nœud que l’on veut réaliser. Celui-ci peut être papillon ou double.

Que retenir ? Il existe une multitude de façons de porter un foulard, mais il n’est pas facile de les adopter sans connaître certaines astuces. Celles données ci-dessus constituent un guide pour y arriver rapidement. Il en existe d’autres comme l’utilisation du chapeau sur un foulard. Il ne suffit cependant pas de prendre n’importe quel foulard pour mettre en pratique ces astuces. Effectivement, la taille du foulard joue un grand rôle dans sa capacité à être porté de telle ou telle manière. D’autre part, il faut bien choisir la forme de son foulard.

Justine

A propos de l'auteur: Justine

En tant qu'Influenceuse, j'ai la chance de pouvoir tester régulièrement les produits que me font parvenir les marques !

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *